L’art militaire de Napoléon – Jacques GARNIER

L’art militaire de Napoléon – Jacques GARNIER

9782262039455.jpg

Napoléon maître de guerre.

De tous les chefs de guerre passés à la postérité – Alexandre le Grand, Jules César, Frédéric II de Prusse –, seul Napoléon est universellement connu. Aujourd’hui encore, la litanie de ses victoires est dans tous les esprits. Des curieux, et pas seulement français, traversent l’Europe pour marcher dans ses pas et commémorer ses exploits.
XLIOX8203;
Comment en est-il arrivé là ? Dès son apparition sur les champs de bataille, Napoléon a su innover. Il a compris et maîtrisé ce que les autres n’avaient fait qu’esquisser avant lui. Visionnaire, il a fait progresser l’art militaire, se servant de la totalité des moyens techniques et humains que lui avaient légués les Lumières et la Révolution. Il a porté à un point jamais atteint jusque-là l’intuition guerrière, l’inventivité et le génie de l’organisation. Finalement, son pire ennemi n’aura été autre que lui-même : c’est sa démesure qui le conduira à la défaite finale. Au plus près de la pensée militaire de l’Empereur qu’il connaît intimement, l’auteur se livre à une analyse très fine et inédite de ce nouvel art de faire la guerre, pour les résultats que l’on connaît.

Livre proposé par Franck Abed

L’art militaire de Napoléon – Jacques GARNIER

1812, la campagne de Russie – Marie-Pierre REY et Thierry LENTZ

1812, la campagne de Russie – Marie-Pierre REY et Thierry LENTZ

9782262040727.jpg

Vue de toute l’Europe, une des plus formidables entreprises militaires de tous les temps, et sa postérité.

En avril 2012 s’est tenu à Paris un colloque international présentant l’état de la recherche sur la campagne de Russie. Des spécialistes français, russes, anglais, polonais ont conjugué leurs points de vue et leurs talents en une trentaine de contributions, réunies par deux de nos meilleurs historiens et introduites par Jean Tulard. Ils ont ainsi fait parler de la campagne de Russie à la fois les statistiques, les acteurs, les écrivains, les peintres et le cinéma.
Cet éclairage multiple fait surgir une autre histoire, plus riche et plus complexe qu’on ne le croit, de cet événement extraordinaire dont la dimension tragique, incarnée par Napoléon lui-même, revisitée par les mémorialistes, les romantiques français et, bien sûr, l’immense Tolstoï, instrumentalisée par les propagandistes, n’a pas cessé d’habiter et d’agiter les esprits. En cela ce volume représente bien plus que la simple réunion de textes divers.

Préface de Victor-André Masséna président de la Fondation Napoléon

Livre proposé par Franck Abed

 

 

1812, la campagne de Russie – Marie-Pierre REY et Thierry LENTZ

Le congrès de Vienne – Thierry LENTZ

Le congrès de Vienne – Thierry LENTZ

9782262050955.jpg

Par un maître des études du premier XIXe siècle, l’analyse originale et le récit alerte de l’événement fondateur de l’Europe contemporaine.

De novembre 1814 à juin 1815 se tint la plus grande réunion diplomatique de l’histoire. Elle fut bien plus qu’un tourbillon de fêtes et de bals. Dans cette ample machinerie de 300 délégations, Talleyrand, représentant de la puissance vaincue, sut manoeuvrer avec maestria. Mais les Cent-Jours vinrent tout compromettre et le Congrès reste, pour les Français, un mauvais souvenir. Ont-ils raison ?
Détaché du point de vue gallo-centrique, cet ouvrage est en vérité le premier à embrasser le congrès de Vienne dans toutes ses dimensions, en le rendant pleinement à son temps.

Livre proposé par Franck Abed

Le congrès de Vienne – Thierry LENTZ

Berthier – Franck FAVIER

Berthier – Franck FAVIER

9782262041946.jpg

« La » biographie du maréchal Berthier, ombre de Napoléon, cheville ouvrière des stratégies napoléoniennes et grand dignitaire de l’Empire.

Davout, Lannes, Murat, Ney, Lefebvre… autant de compagnons de la gloire et de l’épopée napoléonienne. Etrangement, le nom de Berthier occupe rarement les premiers rangs, comme si on lui déniait sa participation active aux succès et aux échecs de l’Empereur. Pourtant, pendant près de dix-huit ans, il fut le maréchal de l’ombre, suivant Napoléon dans toutes ses campagnes, transcrivant et transmettant avec fidélité ses ordres, de jour comme de nuit. L’aigle sut le combler en lui attribuant fonctions, honneurs et richesses, sans pour autant l’apprécier humainement.

Considéré comme incolore et sans esprit, accusé sans fondement de trahison en 1814, mort de façon mystérieuse en 1815, le major général de la Grande Armée reste méconnu. On oublie souvent qu’il a existé avant Napoléon : il a servi dans les armées de Louis XVI, combattu en Amérique et pendant la Révolution, tissé des amitiés avec La Fayette, Noailles ou encore Rochambeau. De même, au-delà des fastes de l’Empire, l’homme apparaît plus complexe : amoureux passionné d’une marquise italienne, mari d’une princesse bavaroise, père de famille attentionné et gestionnaire averti d’un domaine foncier sans équivalent dans la France impériale.

Livre proposé par Franck Abed

Berthier – Franck FAVIER

Waterloo. 1815 – Thierry LENTZ

Waterloo. 1815 – Thierry LENTZ

9782262039400.jpg

Une des batailles les plus célèbres de l’histoire du monde, aussitôt saisie par la légende, rendue ici à sa vérité.

Le 18 juin 1815, à Waterloo, Napoléon livra sa dernière bataille qui, après beaucoup de sang, a tant fait couler d’encre qu’elle ne paraît toujours pas finie.
Pour la rendre à sa vérité, Thierry Lentz a choisi, par le texte, l’image et la cartographie, d’en revenir et de s’en tenir aux faits, afin de comprendre une journée tragique dont les enjeux ne se limitèrent pas aux dix heures que dura ce combat terriblement meurtrier. En partant en campagne le 14 juin, l’empereur avait décidé de frapper un coup de tonnerre sur la scène intérieure et extérieure afin de refonder son pouvoir au retour de l’île d’Elbe et amener les alliés à négocier dans des conditions favorables. En dépit d’une préparation incroyablement difficile, il fut à deux doigts de réussir. Restituant le détail des différentes phases de la tragédie à partir des meilleures sources françaises et étrangères, l’auteur montre aussi l’inanité de questions marginales sur les défauts de Soult, le comportement de Ney ou la faute de Grouchy. Ainsi est mis en valeur le poids de l’événement et de ses acteurs dans le cours de l’histoire.

Livre proposé par Franck Abed

Waterloo. 1815 – Thierry LENTZ

Le soleil noir de la puissance – Dominique de VILLEPIN

Le soleil noir de la puissance – Dominique de VILLEPIN

9782262029739.jpg

Le second tome (1796-1807) de la trilogie-évenement de Dominique de Villepin en tempus.

 » Passionné depuis toujours par Napoléon et par l’époque, j’ai préféré privilégier l’analyse de la chute plutôt que la “gloire de l’Empire”. Car, bien qu’ébloui par le soleil d’Austerlitz, je pressentais qu’il ne s’agissait que d’un “soleil noir”.
« Pour comprendre la chute, il faut partir du sommet, et plus précisément disséquer la décennie triomphale qui relie le point de départ de Lodi à l’apogée de Tilsit. Et ses deux choix majeurs accomplis au zénith de la gloire : l’hérédité rétablie avec le sacre de 1804 ; le pari de la conquête avec le Blocus continental fin 1806.
 » Ce livre, remanié sans cesse depuis 2002, se nourrit d’une conviction fortifiée par l’expérience personnelle de la solitude du pouvoir, de sa fragilité, de son immense complexité, enfin de son caractère foncièrement tragique, appuyé sur les ressorts de la peur et du rêve.  »
D. de V.

Livre proposé par Franck Abed

Le soleil noir de la puissance – Dominique de VILLEPIN

L’homme Napoléon – Louis CHARDIGNY

L’homme Napoléon – Louis CHARDIGNY

9782262043773.jpg

La vérité de l’homme derrière la légende.

En dépit des milliers d’ouvrages qui lui ont été consacrés, Napoléon demeure un mystère. Pour
restaurer l’homme derrière la légende, Louis Chardigny (1909-1990) a interrogé les mémorialistes et confronté les meilleures sources. Son enquête historique raconte et fait voir l’Empereur au quotidien, que ce soit dans son cabinet de travail, sur les champs de bataille ou parmi les siens. Cet ouvrage aussi savant que vivant demeure l’un des grands classiques de l’historiographie napoléonienne tant il découvre les multiples facettes, mais aussi les failles, d’un génie qui confessait au soir de sa vie : « Après tout, je ne suis qu’un homme. »

Livre proposé par Franck Abed

L’homme Napoléon – Louis CHARDIGNY